CN 2015, Quelques infos

Début 2016…

Bonjour à toutes et à tous,

Un petit coup de mou en ce milieu de semaine… La sélection de dix nouvelles retenues par Edilivre est tombée hier, et sans grande surprise Tangente n’a pas été retenue. Outre cette nouvelle, c’est le nombre de participants qui m’a fichu un coup. Plus de 2000 nouvelles ont été envoyées. Pour mémoire, il y aura en mars un classement des 500 meilleurs, et je commence à avoir peur que mon texte n’apparaisse pas dans le classement.

J’ai beaucoup de mal à écrire en ce moment. Il faut dire que la période est mal choisie. Je le répète depuis pas mal de semaines maintenant : tout bouge. Alors je sais, les puristes me répondront que tout bouge en permanence, que rien n’est immuable et qu’il faut savoir danser avec le monde. Bien qu’ils aient raison, j’ajouterai tout de même un bémol. Il est des temps de grand bouleversement nos vies semblent bouger plus vite que la terre sur son axe. Rassurez-vous, j’entre dans la dernière ligne droit, et si je me permets de prendre encore un peu de retard (je vais tout faire pour ne pas en prendre en ce qui concerne l’atelier Facebook).

Je ne vous donne donc aucune date en ce qui concerne les quelques travaux que j’ai prévu. Sachez juste que Tangente sera retravaillé pour être envoyé à une revue de nouvelles littéraire dans les mois à venir, et qu’en cas de refus, vous la retrouverez sur ce blog. Le Blog devrait connaitre quelques modifications, et peut-être trouver un petit frère durant ces mêmes mois. Un ancien texte (Quête dimensionnelle,écrit en février 2014) sera aussi retravaillé pour participer à un concours de nouvelle à thème libre. Enfin, un projet d’écriture plus long (un « roman »), devrait commencer avant l’été.

Ça fait beaucoup. Mais si mes nuits sont le prix à payer pour parvenir à vivoter en éructant de l’encre, je suis prêt.

confusion

Enfin, juste pour complexifier encore un peu tout cela, un projet à quatre mains est en train de naitre, il en est à la phase d’écriture mais n’en restera pas là. Ainsi, il est fort probable que j’en appelle, dans les mois à venir, à votre indulgence, accaparé que je serai pas ce projet… disons… plus visuel.

Créativement,

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *