L'Atelier Noracy

Kadoc

Avant de commencer, une petite vidéo pour introduire le « concept » de ce personnage créé par Alexandre Astier…

Maintenant, voici le texte sensé être sorti de la tête de cet oiseau là !

 

Personne comprend jamais ce que je dis. C’est pas que je sais pas penser droit, mais ma bouche ne veut pas. Elle bloc sur des mots rigolos quand y’a du monde autour. Je crois que ça s’appelle le press. Comme le truc pour liquider les oranges les matins d’hivers, au petit déjeuner. Moi, quand j’essaie de dire des choses, c’est pareil : je prends mon citron et j’appuie dessus dans tous les sens pour que ça donne quelque chose. Mais y’a rien à faire ; mes idées, c’est des pépins, ça s’y accroche, ça reste en dedans, ça sort jamais.

Non, ce qui sort, c’est ces connards d’animaux qui pu et qui bruite jours et nuit. Ils croquent ou picorent mon sommeil ses baltringues d’empoi/lumés. Le druide y dit qu’ c’est parce que j’dors pas que j’suis bizarre. Les druides, c’est aussi con que c’est barbu. Lui, y m’a lu à l’envers. C’est parce que j’suis bizarre que j’ronque pas la nuit.

Je voudrais bien qu’y soyent à ma place, on verrait si y deviendrait pas « chatrouilleux » si y devaient torcher le cul des poules qui picorent tes rêves la nuit, on verra si y balancent pas des coups de pied dans tout ce qui vit.

Pis les autres, c’est pareil : qu’y essaient de pas pioncer, pis de vivre dans cette tête qu’entent tout le monde penser, mais qui sait pas aligner deux brocs ? Y verraient si il serait pas nerveux, un couteau entre leurs griffes.

ya que Karadoc que j’aime bien. Il est plus con que tout le monde, mais on joue souvent, même si y gagne jamais. Pis avec lui, c’est rare qu’une bestiole finisse la journée sans passer par un fourneau.

Lui, y sort tous les mots qui veux. N’empêche, on le comprend pas. Ça empêche pas que c’est lui et moi qu’allons trouver le Graal…

 

J’espère que la lecture vous a plus, je vous laisse sur une dernière vidéo qui compile quelques répliques (le montage est mal fait, il manque généralement le contexte…)

à très bientôt !

Créativement,

 

 

One Comment

  1. Salut ! J’ai écrit le texte pour le thème sur la bibliothèque (désolée du retard), le voici:

    Je n’ai jamais beaucoup fréquenté de bibliothèque/médiathèque. Au collège j’allais beaucoup au CDI, mais étant un peu « bête » au collège, j’y allais surtout pour voir mes potes, lire toujours les mêmes BD car les livres ne m’intéressaient pas, et regarder les autres faire n’importe quoi. Très drôle, n’est-ce pas ? (ironie).

    Enfin, ayant grandie (et heureusement !) j’aime y aller, même si je n’y vais pas beaucoup encore.

    Comment j’imagine la médiathèque de mes rêves :

    Je vois des tableaux, certains très colorés, d’autres plus sombres. Certains réalistes, d’autres abstraits. Et ils seraient peints par des peintres du monde entier.

    Il y aurait aussi des débats pendant certains horaires, que ce soit sur un livre, un film, un musicien, un tableau… Que sais-je encore. Bien sûr, ces débats restent respectueux. Peut-être même avec une diffusion de l’œuvre en question avant de débattre.

    Je voudrais que cette médiathèque soit grande ! Très grande ! Qu’il y ait de quoi faire plaisir à tous !

    Enfin, je voudrais qu’il y ait dans cette médiathèque une bonne ambiance, avec une ou plusieurs salles pour les travaux de groupes, et une ou plusieurs salles pour les travaux individuels. Et que le personnel soit détendu et sympathique.

    Voilà pour la médiathèque de mes rêves !

    Clothilde.

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *